Loge maçonnique "René Guénon"

N° 76, Grande Loge Suisse Alpina, à l’Or.·. de Lausanne

ACCÈS MEMBRES

Nul n'entre ici s’il n’est géomètre !

COMMANDES

LECTURES CONSEILLÉES

Livres

Les ouvrages conseillés ici, concernant la Franc-Maçonnerie spéculative ne sont pas exhaustifs, mais ils pourront peut-être aider à une opinion objective.

La franc-maçonnerie est, dès le XVIIIe siècle, qualifiée de « spéculative », au sens de « théorique et abstraite », car elle emploie des symboles du métier de maçon pour nourrir la réflexion de ses membres mais n’exige pas d’eux l’exercice réel de cette profession. Par opposition, « opérative » est un terme plus récent forgé à contrario pour désigner aussi bien toute la franc-maçonnerie d’avant 1717, date de la naissance officielle de la franc-maçonnerie spéculative, que celle constituée exclusivement d’hommes de métier. Au XVIIIe siècle, les franc-maçons français employaient pour cette dernière le terme de « maçonnerie de pratique » (SOURCE: Jean-Michel Mathonière).


Fm nulsPrésentation de l’éditeur : Encore faut-il avoir le bon livre !

La Franc-maçonnerie pour les nuls propose aux hommes et aux femmes de tous horizons et de toutes cultures un panorama de ce que sont ces sociétés secrètes aujourd’hui. Il permet de mieux comprendre les mécanismes et de démystifier certains aspects de la franc-maçonnerie, tout en conservant le caractère sacré et mystérieux de l’expérience initiatique.

Qu’est-ce que la franc-maçonnerie ? Quelle est son histoire, son poids dans la vie publique ? Quelle philosophie sous-tend son action ? Comment déchiffrer les symboles maçonniques ? Qu’est-ce que l’initiation, une loge, une obédience ? Et comment devenir franc-maçon ?

Les réponses à ces questions et à bien d’autres dans un ouvrage didactique, sans prosélytisme ni défense de clans !

Découvrez comment :

  • Comprendre le fonctionnement de la franc-maçonnerie
  • Assimiler le système des degrés
  • Entrer dans une loge
  • Débusquer les rumeurs et les mythes
  • ... Et bien plus encore !

Un livre de Christopher HODAPP et Philippe BENHAMOU, Docteur en science des organisations et franc-maçon, a réalisé l’adaptation française de l’ouvrage. POCHE NULS, juillet 2011.

L Initiation MaconniqueYann La Flèche & Jean-Yves Le Fèvre, "Symbolique de la cérémonie d'initiation au 1er degré"

  • Comment se déroule une cérémonie d'initiation ?
  • Quelle connaissance transmet-elle ?
  • Ouvre-t-elle de nouveaux champs de conscience ?
  • Qu'y a-t-il derrière le fameux secret maçonnique ?
  • Pourquoi ces symboles ?

En suivant le fil d'un rituel d'initiation, c'est un visage beaucoup moins connu de la Franc-maçonnerie qui est révélé dans ce livre : celui d'une école de mystères héritière de l'Egypte ancienne et de la Grèce antique. A l'instar des sagesses orientales, l'initiation maçonnique transmet des outils et des méthodes pour travailler sur soi et trouver l'harmonie. La Franc-maçonnerie propose une spiritualité laïque et humaniste qui donne à chacun des clés pour méditer et prendre conscience du sacré. Un éclairage passionnant et érudit sur les racines spirituelles d'une institution encore mystérieuse et parfois controversée.

Collection : Aventure secrète, Maison d'édition : J'ai lu, © Editions J'ai lu, 2016
Dépôt légal : Mai 2016, ISBN numérique : 9782290130704, ISBN du pdf web : 9782290130711, Le livre a été imprimé sous les références : ISBN : 9782290130650

Rites SymbolesDaniel Béresniak, Tome 1, "Les loges Bleues"

Pratiquer le symbolisme, c'est vivifier le questionnement sur la réalité et le langage. Cette approche de l'Art Royal libère des tics mentaux et des conditionnements " profanest ". L'Art Royal est l'art de faire des rois, c'est-à-dire des hommes libres, lesquels agissent au lieu de réagir, produisant du sens au lieu d'en reproduire. La Franc-Maçonnerie procure les métaphores propres à éclairer les voies obscures qui relient les désirs aux idées, les émotions aux représentations du monde. Bien souvent, le discours sur les symboles et les mythes s'enlise dans l'occultisme et le dogmatisme, créant ainsi des malentendus. Les " occultistes " apaisent leur " mal-être " en se réfugiant dans une exploration fantasmée de la face cachée des choses. Leur plaisir est le sentiment d'appartenir aux groupes des Elus auxquels serait réservée la contemplation des vérités sublimes. Les " positivistes " croient que le symbolisme se réduit à ce qu'en font les " occultistes " et le rejettent. Ainsi, ils négligent la voie intérieure, l'introspection, et demeurent prisonniers des préjugés et des idées reçues.

Nous avons, aujourd'hui le privilège triste de voir les cauchemars des surlendemains qui déchantent, succéder aux rêves des lendemains qui chantent. Partout où une seule voie a été choisie, celle, extérieure, qui centre la réflexion sur la cité ou bien celle, intérieure, qui centre sur soi-même, on ne voit que misère et désolation.

L'Art Royal réunit les deux voies et propose un modèle de sociabilité fondé sur l'union dans la diversité au lieu de l'unité dans la conformité, laquelle, bien que mortifère, est pourtant l'idéal de tous les prêts-à-penser, idéologies, religions, et sectes.

05/02/1998, Detrad - ISBN : 2-905319-22-4

2 Siècles et demiMichel Cugnet, " Deux siècles et demi de Franc-maçonnerie en Suisse et dans le pays de Neuchâtel ", La Chaux-de-Fonds, Editions du Chevron,‎ 1991

Beaucoup de choses ont été dites sur la Franc-maçonnerie et pas mal d’inepties aussi. Mais rien d’actuel n’avait encore été écrit sur la Franc-maçonnerie suisse qui soit accessible autant au public profane qu’au public franc-maçon. Il y avait donc un vide à combler.

Après un rapide aperçu des origines et de la diffusion de la Franc-maçonnerie dans le monde, l'auteur [1] nous apprend qu’il a fallu un siècle entier à la Franc-maçonnerie suisse pour se créer, se développer et s’unifier, en même temps que se façonnait l’unité nationale suisse devenue effective en 1848.

A travers l’histoire des Loges, on apprend encore que les Francs-maçons ont toujours été aux avant-postes des grands mouvements de libération de l’homme et de la défense du citoyen ; qu’il furent, pour ces mêmes raisons, systématiquement condamnés par les pouvoirs politiques ou religieux conservateurs et par les régimes totalitaires ; qu’ils sont à l’origine de la plupart des institutions sociales ou de bienfaisance créées en Suisse au XIXe siècle et au début de ce siècle (hôpitaux, orphelinats, cuisines populaires etc.), passées aujourd’hui dans le domaine public ; que les idéaux et les pratiques rituelles « aux senteurs de soufre» qui se cachent derrière le voile discret de la Franc-maçonnerie n’ont rien de si diaboliques, même si pour le profane le mystère parfois demeure …

[1] Michel Cugnet, rédacteur publicitaire et Franc-maçon, est membre de la Loge L’Amitié de La Chaux-de-Fonds depuis 1977 et participe à sa direction collégiale depuis 1981. Editions du Chevron, La Chaux-de-Fonds, 1991.

Du même auteur :

  • " Qui se cache derrière la franc-maçonnerie ? " Editions de l’Hèbe, 2009
  • " Alchimie, de l’or fait maison est-ce possible ? "  Editions de l’Hèbe, 2010

Cabinet RéflexionDaniel Béresniak, "La démarche initiatique, technique de l'éveil"

Le cabinet de réflexion est un réduit peint en noir. L'éclairage est réduit. Des objets sont posés sur une tablette. Des sentences sont écrites sur les murs.

Le profane est invité à s'asseoir en ce lieu. Il regarde les objets symboliques qui orientent sa méditation. C'est le passage du monde d'où il vient au monde où il va. Il réside en ce lieu un long moment avant d'être admis aux épreuves de l'initiation.

Plus qu'un passage, le cabinet de réflexion est le lieu à revisiter sans cesse.

Il procure des repères indispensables au voyageur qui poursuit sa quête. Il montre l'essentiel à celui qui entreprend le voyage.

 Detrad Avs 30 Novembre 2011, Religion & Esotérisme.

Recherche